Livres

Destins croisés (T1) de Kimberley Mahy

Hello,
Aujourd’hui je reviens vers vous pour vous présenter le premier tome de Destins croisés de Kimberley Mahy publié chez Saint Honoré Editions. Merci à l’autrice pour sa confiance !

Résumé

La paix séculaire de l’Empire d’Ambrosia est soudainement brisée par un ennemi inconnu. C’est dans ce climat brutal et incertain que le chemin de la Princesse Célestia d’Areias croise celui du mystérieux Syrian, ainsi que celui d’autres personnages atypiques.
Malgré leurs différences, ils voient leur destin s’unir. Des amitiés se créent, ils découvrent leur nature profonde, tout en défendant leur Empire et leurs proches. Guerre, paix, haine, amour et secrets se mêlent dans cette épopée.

L’autrice

Kimberley Mahy est née à Charleroi en Belgique, en 1990. Elle a des qualifications en chimie et en Histoire de l’Art. L’idée de base de Destins Croisés lui vient en 2008. Elle tente d’abord l’écriture en groupe, et sous l’impulsion de son entourage décide, en 2014, de développer l’univers de sa saga. Au fil des tomes, Kimberley fait mûrir son œuvre de la même manière qu’elle a évolué lors du développement et de l’écriture du tome 1 de Destins croisés : Solstice et équinoxe noirs.

Mon avis

Destins croisés raconte l’histoire de Célestia, une princesse qui se retrouve à devoir protéger son peuple d’une menace grandissante et inconnue. Séparée de ses proches et de sa famille, elle va devoir faire face à son devoir en gardant la tête haute et en se préparant au pire.

Destins croisés raconte l’histoire de Célestia, mais pas que. Différents personnages apparaissent dans ce roman, chacun possédant passé et des secrets. Comme Syrian, un elf recueilli par la famille de l’empereur du royaume et nommé Corbeau de l’empereur. J’ai adoré l’univers, la façon dont c’est raconté et je ne vous parle même pas de cette fin qui nous laisse complètement déboussolés et qui nous donne envie de nous jeter sur la suite… Malheureusement, j’ai l’impression qu’elle n’est pas encore sortie pour ma plus grande frustration.

Entre l’univers, les scènes d’actions et les rebondissements, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J’ai adoré l’univers, j’ai adoré les personnages et leur évolution. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de cette princesse. Entre courage, détermination et un brin d’insolence, elle est sûre d’elle et ne recule devant rien pour sauver son peuple. Je trouve que c’est une belle figure féminine de courage. On est loin de l’image d’une princesse qui n’est là que pour se pomponner, non, Célestia est présente et déterminée à se battre avec et pour son peuple.

Les relations entre les personnages sont vraiment chouettes, on sent les amitiés qui se créent, les nouvelles complicités et les confidences qui arrivent. Ou celles qui sont déjà existantes. Chacun doit faire face à ses propres démons, mais ils tentent de le faire ensemble.

Vacillant entre effroi et espoir, l’autrice est un peu sadique avec son lecteur lui donnant tantôt de bonnes nouvelles et puis, quelques phrases plus tard de très mauvaises. Il y a beaucoup de mystères, pas mal de magie, de l’aventure et des scènes d’actions. On est vraiment embarqués dans cette histoire et c’est vraiment un coup de cœur pour moi !

Le style de l’autrice est très accessible, très fluide et vraiment agréable à découvrir. Comme je le disais, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et je n’ai pas vu le temps passer. En moins de deux heures, c’était terminé et j’étais déjà en train de chercher la suite sur internet.

Pour le retrouver sur le site de la maison d’édition, c’est ici.

1 commentaire

  1. Desprez a dit :

    j’aime ce commentaire, il résume bien ce que je pense du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *