Livres

Soleil glacé de Séverine Vidal

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous présenter Soleil glacé de Séverine Vidal publié chez Robert Laffont dans la collection R. Merci à la maison d’édition pour sa confiance !

Résumé

Comme si son premier chagrin d’amour ne suffisait pas, Luce apprend que son père − un homme qu’elle a à peine connu − vient de mourir. Et puisque la vie n’en a pas fini avec ses mauvaises blagues, elle découvre ce qu’il lui avait toujours caché : une autre famille.
Mais la rencontre bouleversante de Luce avec Pierrot, un frère tout neuf et différent, va faire fondre son coeur glacé…
Un grand roman contre les préjugés, qui célèbre l’énergie, la fantaisie, et la rage de vivre !

L’autrice

Après avoir été professeure des écoles, elle se consacre à l’écriture à temps plein depuis la rentrée 2011. Son premier livre à destination de la jeunesse est paru en mars 2010 aux éditions Talents Hauts.

Elle écrit des romans pour adolescents et jeunes adultes (Sarbacane, Robert Laffont, Nathan), des albums (Gallimard, Milan, les Editions des Eléphants) et des BD (Delcourt, Marabout). Elle anime des ateliers d’écriture (écoles, collèges, lycée, centres sociaux, centres d’alphabétisation…). Ses livres sont traduits à l’étranger et sont récompensés par de nombreux prix.

Mon avis

Soleil glacé est un roman qui commence très mal. Luce se fait plaquer par SMS, elle va récupérer ses affaires chez son ex et se retrouve face à face avec sa nouvelle copine, à moitié à poil. Après ça, elle apprend le décès de son père, père qui était quasi inexistant dans sa vie. Alors comment va-t-elle réagir ? Qu’est-ce que lui réserve l’avenir ?

Soleil glacé est un livre particulièrement difficile parce qu’il parle de sujets très durs comme la perte d’un parent, le fait de le savoir, mais de ne pas réussir à l’intégrer. Malgré tout, ce n’est pas sombre. Au contraire ! Au début Luce ne ressent plus les émotions, elle se sent comme à part. Elle ne pleure pas, ne réalise pas et vit sa vie comme une automate. Et c’est quelque chose qui arrive très souvent.

En dehors de ça, le roman délivre un roman fort de tolérance, notamment avec la présence de Pierrot. Pierrot a le syndrome de l’X fragile, une maladie génétique qui cause un retard mental. Alors forcément, cela nous permet de mieux en apprendre sur cette maladie encore méconnue. J’ai vraiment adoré la complicité qui se crée entre Luce et Pierrot, ensemble, ils vont apprendre à se connaître et s’apprivoiser. Et je trouve que leur aventure est vraiment inspirante.

C’est vraiment un Young Adult comme je les aime avec des messages forts, des personnages attachants et des réalités. Par exemple et c’est tout bête, mais le fait que la mère de Luce soit avec une femme, j’ai trouvé ça très chouette. Aussi, Luce est proche d’un SDF, cela nous permet de nous partager un peu de son quotidien. Et plus que tout, j’ai aimé un Young Adult où il n’est pas question d’une aventure amoureuse. Ici, on découvre la beauté de l’amitié entre un frère et une sœur.

En plus, le livre permet de dénoncer certaines actions : les moqueries face à quelqu’un de différent. Peu importe l’âge de la personne qu’on a en face, combien de personnes se moquent parce qu’une personne agit bizarrement ? Combien de gens critiquent ceux qui sont handicapés ? Bref, vous l’avez compris, c’est vraiment un livre qui parler de tolérance et qui veut aller contre les préjugés établis par la société.

J’ai trouvé le personnage de Luce attachant. Elle ne sait plus vraiment où elle en est, elle a cette naïveté d’enfant et en même temps, une détermination sans faille. Elle sait ce qu’elle veut et ce qu’elle a à donner. Sa dévotion pour Pierrot est merveilleuse, magique et très belle. L’autrice a vraiment un style qui force l’empathie, elle sait merveilleusement décrire les émotions et on peut s’identifier rapidement. Il y a un vrai travail qui a été fait sur la psychologie.

En bref, j’ai adoré ma lecture. Je l’ai trouvé prenante, touchante, bien écrite et vraiment belle. Il y a une certaine finesse, comme une poésie dans ce livre. Un message de tolérance et d’espoir qui nous répète que même quand on pense toujours le fond, tout n’est pas perdu.

Je ne peux que vous recommander de découvrir Soleil glacé, vous pouvez le retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *