Livres

Dix Minutes de Morgane Stankiewiez

Hello,
Aujourd’hui je reviens vers vous pour vous parler du nouveau roman de Morgane Stankiewiez publié chez Fleur d’Absinthe, le label indépendant de Noir d’Absinthe. Merci à la maison d’édition pour sa confiance !

Résumé

Dix minutes, une broutille dans une journée, une poussière dans une vie, un battement de cils face à l’éternité.

C’est le temps d’une rencontre, d’une blessure, de larmes comme d’un fou rire, d’une pizza ou d’un court-métrage, d’un échange, d’un rejet parfois, d’une pause clope en bas de l’immeuble, d’une passion d’un soir, de rêves et de trêves. D’un pari, aussi.

Et pour Lucie, jeune femme dont l’espoir s’est flétri dans une relation toxique, c’est la rencontre de Morgane, celle qui pourrait lui permettre de se redécouvrir, de se reconstruire, de s’épanouir, d’aimer et de s’aimer à nouveau.

L’autrice

Morgane est une autrice caméléon, incapable de s’attacher à un style ou à un univers. Elle papillonne d’ambiance en ambiance, d’époque en époque, portée au gré d’un imaginaire empreint de ténèbres, guidée par une muse noire qui ne lui laisse guère de répit. Certains thèmes se retrouvent cependant dans ses textes, comme le besoin de liberté, ainsi que la place du féminin. Dix Minutes est le premier roman qu’elle publie sous son nom et ses précédents ouvrages étaient édités sous le pseudonyme Dorian Lake.

Mon avis

Dix Minutes raconte l’histoire de Lucie, une jeune femme qui vit en colocation avec Daphné, une femme pétillante. Très différentes l’une de l’autre, elles s’entendent à merveille. C’est d’ailleurs Daphné qui va pousser Lucie à sortir et à reprendre sa vie en main. Il faut dire que Lucie est assez casanière et en plus, elle ne veut plus jamais entendre parler de l’amour. Et puis, un soir, elle tombe sur Morgane…

Dix Minutes fut pour moi une révélation, c’est le premier roman que je lis chez Noir d’Absinthe (et c’est loin d’être le dernier vu que j’ai participé à la campagne ulule) et wouah. J’en perds mes mots. J’ai trouvé ce roman à la fois très doux et très incisif. Incisif parce qu’il aborde des sujets durs à vivre, des opinions particulièrement dérangeantes et problématiques. Par exemple, on voit des personnages homophobes qui rabaissent et dénigrent les personnes qui ne font que s’aimer. Et c’est une triste réalité, mais bel et bien réelle.

Ensuite, je dirai doux, car l’écriture est douce, elle touche en plein cœur et nous apaise. J’ai vraiment apprécié la plume de l’autrice qui nous emporte. Elle a son propre style qui se veut à la fois poétique, fluide et accessible. On lit le roman d’une traite et il n’y a pas un seul moment où on s’ennuie. Finalement, on est conquis par la plume malgré la simplicité des événements. D’ailleurs, Lucie écrit dans le roman et ses écrits sont juste sublimes. Cela donne un petit “Inception” de l’écriture très sympathique. C’est fou comme un roman peut être léger et porteur de messages si complexes et si forts.

J’ai trouvé le personnage de Lucie très vrai, très sincère. Elle a peur d’aimer, elle nous explique pourquoi avec difficulté et elle ne cherche qu’à se protéger. C’est là où Daphné vient contrebalancer en la suppliant de vivre sa vie et en faisant tout pour que son amie vive la vie dont elle rêve. Morgane, elle, est une bouffée d’air. Elle est la simplicité et la bienveillance incarnée. Elle est patiente, réfléchie et très compréhensive.

Je dois dire que c’est la seconde romance F/F que je lis et je n’ai pas été déçue. Certains diront “oui, mais on ne peut pas s’identifier aux personnages”, mais les sentiments vont au-delà d’une orientation sexuelle et les sentiments évoqués dans ce roman sont universels. En tout cas, cela ne m’a pas dérangé personnellement et j’ai trouvé ça très accrocheur malgré tout ( malgré tout = malgré le fait que je n’ai pas la même orientation sexuelle que l’héroïne). Je me suis attachée à ce petit couple et je suis contente de l’avoir rencontré.

Aussi, l’histoire nous surprend par moment. Sans partir dans de l’invraisemblable, on nous propose un vrai travail sur la psychologie de Lucie et il y a quelques événements que je n’avais pas prévus et encore moins imaginés. Il y a quelque chose de fort dans ce roman et juste pour ça, vous devriez le lire.

Vous l’avez compris, j’ai été conquise, car ce roman est tout ce que j’aime : il propose des personnages attachants, des messages forts (la peur d’aimer, les violences conjugales, les relations toxiques, l’amitié, la famille, l’intolérance…) et une touche d’espoir pour le lecteur, pour lui glisser plus ou moins subtilement “vis tes rêves, parce que ça vaut le coup d’essayer”. Et bien sûr, cela nous rappelle que chaque relation est différente, alors pourquoi ne pas tenter à nouveau d’aimer ?

Sur ce, je vous laisse retrouver ce livre juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *