Livres

Spleen Cities de Gillian Brousse

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour parler de Spleen Cities de Gillian Brousse paru chez Noir d’Absinthe. Merci à la maison d’édition pour sa confiance !

Résumé

La vie de Shelby est chamboulée lorsque Zoé croise sa route. La jeune fille, dont les pensées s’accompagnent d’une bande son mystérieuse, fuit les Youngsters, des bandits de petite envergure un peu trop déterminés à la retrouver. À cause de cet ouragan aux cheveux roux, le misanthrope ordinaire doit accomplir une mission dont il se serait bien passé.

Pour couronner le tout, nos deux héros se retrouvent mêlés bien malgré eux à la révolte qui gronde entre Novart et Veilam, les deux villes jumelles régies par la décadence et le hasard, et ils risquent fort de brûler en même temps que ces Spleen Cities.

L’auteur

Passionné de cinéma, de jeux vidéo et de science-fiction en général – tout particulièrement le post-apo –, J’aime écrire des personnages éloignés des héros valeureux aux sourires Colgate et aux muscles saillants…
Si, à trente ans passés, Je ne sais toujours pas ce que je compte faire quand je serai sera grand, on peut être sûr qu’on ne me retrouvera pas dans une jolie case bien rangée, mais plutôt dans un cabinet des curiosités artistiques…

Mon avis

“T’es un abîmé de la vie, comme moi, c’est aussi pour ça que je t’aime. Si on se serre les coudes, entre boiteux, on finira bien la course, pas vrai ?”

Spleen Cities de Gillian Brousse

Spleen Cities est une histoire un peu particulière. Nous suivons à la fois Zoé, une jeune fille qui entend comme un concert dans sa tête, Shelby, un citoyen qui ne connait que la misère et un gang de jeunes. Chacun possède un rôle à jouer et chaque destin va finir par se croiser…

Spleen Cities est un roman qui m’a retourné. Il est très sombre et il y a beaucoup de scènes de violence. Je pense que l’histoire m’a heurté, pauvre bisounours que je suis, parce que tout était imprévisible, incisif et surprenant. Mais cela ne m’a empêché d’apprécier ma lecture, cela ne l’a rendu que plus difficile. J’étais partagée entre vouloir connaître la suite et être effrayée par les événements concoctés par l’auteur.

Parce que l’auteur nous a préparé une histoire riche en rebondissements, dans laquelle on ne s’ennuie pas. C’est très simple, vous vous souvenez dans GoT quand on disait que tout pouvait arriver ? Ici c’est pareil. Alors vous serez surpris, car des personnages vont changer du tout au tout. Certains vont même disparaître sans préavis. L’auteur joue avec nos nerfs, nous donnant de l’espoir pour mieux l’anéantir par la suite. Et ça rend l’histoire vraiment addictive.

L’univers est très riche et bien décrit. Il y a un juste équilibre entre action et description, donnant l’illusion au lecteur d’être plongé dans ce monde. Si j’ai été aussi heurté par ce roman, c’est surtout parce qu’il est très immersif. J’avais l’impression d’évoluer avec les personnages dans ce monde un peu particulier.

Concernant les personnages, je ne sais pas trop quoi vous dire. C’est un peu du chacun pour soi pour survivre. Certains sortent un peu du lot, mais globalement, ils vivent dans un monde atroce qui les pousse à faire des choix horribles.

Entre esprit de rébellion et volonté de survie, l’histoire va nous embarquer dans ce monde où personne n’est éternel et le croire est une illusion. J’ai trouvé le style de l’auteur très adapté à ce genre de roman, il nous décrit des scènes horribles avec des mots simples. D’ailleurs, il y a une partie du vocabulaire qui a été inventé et c’est assez ludique à découvrir.

Pour conclure, Spleen Cities est un roman assez violent (en tout cas pour un coeur de guimauve comme moi), mais très immersif et passionnant. Il y a une vraie tension lorsqu’on lit l’histoire, quelque chose qui nous oppresse presque. Je suis admirative du monde, de la langue et des personnes qui ont été créé pour cette histoire. J’ai vraiment aimé le côté surprenant comme si tout pouvait arriver.

En bref, n’hésitez pas à découvrir ce roman, mais il faudra s’accrocher. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *