Livres

Triangle amoureux (ou pas) de Marisa Kanter

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’une de mes dernières lectures. Il s’agit de Triangle amoureux (ou pas) de Marisa Kanter publié chez Lumen. Merci à eux pour leur confiance !

Résumé

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle…

Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle incarne Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaines, une assurance inébranlable… et Nash.

Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Hallie tombe par hasard sur Nash, le vrai, en chair et en os. Bonne nouvelle ? Pas vraiment… Car quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de leur petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Si elle franchit le pas et avoue qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété sur Internet…

Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou – le piège infernal – qui s’est refermé sur Hallie. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, ce roman explore les mystères et les complexités de l’image qu’on peut donner en ligne, par rapport à celle qu’on a dans la vie.

L’autrice

Attachée de presse dans l’édition, Marisa Kanter a travaillé au sein de plusieurs grandes maisons américaines avant d’assurer pour MTV la couverture de l’actualité littéraire dans le domaine de la jeunesse. Elle ne cesse d’arpenter les rues de New York dans sa quête du meilleur chai latte glacé de la ville mais on la trouvera le plus souvent dans le métro, plongée dans un bon bouquin. Triangle amoureux (ou pas) est son premier roman. 

Mon avis

Triangle amoureux (ou pas) raconte l’histoire d’Hallie, une lycéenne qui se retrouve baladée par ses parents qui font des documentaires. Suite à la perte de sa grand-mère, elle décide de quitter la vie de vadrouille pour s’installer avec son frère chez leur grand-père. En parallèle de sa vie de lycéenne, elle est aussi blogueuse littéraire et possède de nombreux amis virtuels. Alors imaginez sa surprise lorsqu’elle se retrouve face à face avec son meilleur ami virtuel… dans la vraie vie.

Ce roman est le parfait Young Adult pour moi. Nous avons Hallie, une adolescente pleine d’ambition qui fait des erreurs et qui tente de les réparer… plus ou moins rapidement. J’ai trouvé ce personnage attachant, très humain et aussi très maladroit. Souvent, elle part dans son monde et ne se rend pas compte des conséquences de ses actes.

Heureusement, il y a Ollie, son frère, qui est là pour la ramener sur terre. J’ai vraiment été impressionnée par sa façon de penser et d’appréhender les choses. Il est d’une maturité touchante et j’ai vraiment aimé la complicité qu’il partage avec sa sœur. Surtout face à ce grand-père qui finalement n’est plus que l’ombre de lui-même. Mais plus les pages défilent et plus cette relation entre les petits enfants et leur grand-père nous émeut… Chacun réagit différemment face au deuil et nous en avons encore la preuve avec cette jolie histoire.

L’amitié virtuelle entre Nash et Hallie est vraiment amusante. J’ai beaucoup apprécié les conversations qu’ils ont eu et je trouve vraiment le livre sympa dans la mise en page. Il y a les passages mails, les extraits des tweets, les conversations… J’ai aimé ce petit groupe dans lequel Hallie s’est fait une place physiquement, mais j’ai aussi apprécié le virtuel.

J’ai aimé les sujets qui sont abordés. Il y a vraiment l’amitié virtuelle, qui reste une amitié, même si ce n’est pas physique. Mais il y a aussi le deuil, la confiance en soi, l’acceptation et les doutes qui peuvent se manifester, il y a aussi l’orientation sexuelle et le refus de mettre des étiquettes…

Bref, j’ai adoré. C’est vraiment un Young Adult comme je les aime. Il y a des rebondissements, des gaffes, de l’humour et une très jolie histoire. Le fait que Hallie se croit moins bien que Kels, son pseudonyme de blogueuse, permet de mettre en lumière toutes les questions autour de son image sur internet, mais surtout de l’acceptation de soi. Au final, Kels c’est elle, alors pourquoi se sent-elle si inférieure ?

Bref une lecture abordant des sujets importants, mais toujours tournée vers les sentiments adolescents. C’est émouvant, prenant et addictif. Et puis, étant moi même blogueuse littéraire (même si je ne fais pas de cupcakes), forcément je m’y retrouve un peu et je suis contente de voir le monde de l’influence littéraire un peu mis en avant dans un livre.

J’ai trouvé le style de l’autrice très fort et idéal pour ce genre de lecture. Il y a cette insouciance retransmise à travers les pages et… tous ces messages d’espoir qui feront sourire les lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *