Livres

Les hotors : La malédiction des jumeaux de Solène Blin

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de la seconde parution chez Edelweiss Editions : Les hotors de Solène Blin. Merci à la maison d’édition pour sa confiance !

Résumé

L’Homme a longtemps imaginé son propre prédateur. Monstre diabolique, bête assoiffée de sang, rejeton des ténèbres… Tant de légendes inconcevables. Et pourtant…

On les nomme « Hotors ».

Des créatures humanoïdes cachées parmi les humains pour mieux dévorer leurs âmes. Des loups déguisés en chevreuils.

Au centre d’éducation, j’ai appris ce qu’ils étaient. Au centre d’instruction, j’ai appris à les craindre. Désormais, j’apprends à les haïr. Mais peut-on seulement se haïr soi-même ?

Je suis Ëna Rudler, le nouveau cauchemar de l’humanité.

Mon avis

Les hotors nous plonge dans un monde où il y a les humains comme vous et moi, puis les hotors. Ce sont des êtres qui ressemblent en tout point à des humains, mais qui se nourrissent d’âmes humaines. Ils sont décrits comme monstrueux et les hommes souhaitent les éradiquer. Nous suivons les aventures d’Ëna et de son jumeau, tous les deux sont des hotors. Mais c’est un secret, personne ne doit le savoir au risque d’être dénoncé et tué. Alors ils se fondent dans la masse, mais évidemment, vous vous doutez bien que ça ne peut pas durer…

En commençant le roman, je n’avais qu’une hâte : connaître le fin mot de l’histoire. La tension monte au fil des pages et on comprend vite que l’étau se resserre au fur et à mesure. Ëna et son frère font tout ce qu’ils peuvent pour vivre une vie normale, mais ils ne contrôlent pas toujours leur part “hotor”. Alors ils vivent dans la peur, ils craignent un jour de laisser leur secret apparaître au grand jour. Forcément, vous vous doutez, le suspense est à son comble et on a peur pour la suite…

D’ailleurs en parlant de suite, j’attends impatiemment le second tome. C’est une histoire que j’ai vraiment appréciée. Le roman fait 500 pages et je l’ai lu en moins de 24h, il m’a vraiment happé et j’avais envie de savoir comment tout cela allait finir.

J’ai adoré le personnage d’Ëna, malgré sa condition d’hotore, elle est plus humaine que beaucoup. Elle est forte, courageuse, bienveillante et réfléchie. Eben, son jumeau, m’a aussi touché. J’ai beaucoup aimé la complicité qui les lie et je trouve ça vraiment chouette qu’ils puissent compter l’un sur l’autre. Si Ëna est réfléchie, Eben est impulsif. Ils se disent tout et pourtant, des secrets vont les éloigner…

J’ai trouvé l’histoire vraiment très chouette et elle veut aussi faire passer des messages sur la tolérance. Forcément, généraliser une “population” semble être une mauvaise décision. La différence ne fait pas des autres de mauvaises personnes. Et la plume de l’autrice est très douce, parfois il y a des moments plus violents, plus percutants, mais rien d’insupportable.

En bref, c’est un roman que j’ai vraiment adoré découvrir et j’ai hâte d’avoir la suite. Il y a des personnages qui nous surprennent, d’autres qui nous déçoivent, parfois un peu des deux d’ailleurs. Mais c’est aussi ça qui donne autant de dynamisme à l’histoire ! Ce fut une très jolie lecture.

PS : L’autrice m’a promis que la suite sortirait en 2021. Je vous prends en témoins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *