Livres

Un puceron sur le nez d’un géant (T2) de Delia Wilmus

Hello,
Aujourd’hui je reviens pour vous parler de Un puceron sur le nez d’un géant : vivre de Delia Wilmus. Je vous avais d’ailleurs parlé du premier tome juste ici. Merci à Feel So good pour sa confiance.

Résumé

Parviendra-t-elle à atteindre l’équilibre parfait ?

Charlène commence à s’accomoder de sa nouvelle vie loin de Bruxelles et de son passé. Le drame survenu récemment dans son usine la pousse à chercher un emploi qui lui conviendrait mieux. Sa relation avec Hugo la transforme également et lui redonne le sourire. Mais tous ces changements arrivent trop rapidement. Sont-ils vraiment prêts à construire un futur à deux ? Ses filles l’accepteront-elles ?

Delia Wilmus nous offre un roman rafraîchissant et rempli d’optimisme ! Une belle lecture qui donne la pêche.

Mon avis

Comme d’habitude quand je parle d’une suite, il se peut que je spoile un peu. Donc n’hésitez pas à lire le premier tome avant de découvrir cette chronique. Mais pour reprendre les bases, nous suivons les aventures de Charlène, cette femme qui a perdu son mari et qui se retrouve muté loin de tout, déracinant ses filles au passage. En plus, sa nouvelle fonction lui déplaît et elle ne s’épanouit absolument pas.

Comme dans le premier tome, j’ai vraiment aimé la dimension RH de l’histoire. Parce que Charlène est DRH de ce nouveau site et elle se retrouve dans des situations vraiment compliquées, mais réalistes. Avec elle, on voit les employés surmenés, leurs revendications, leurs mouvements de grève etc. Honnêtement, je suis vraiment contente de pouvoir un livre comme ça traitant de ce genre de sujets. Parce qu’on ne parle pas assez des conditions au travail et des problèmes qu’on peut vivre sur son lieu d’exercice.

Aussi, j’ai été ravie de voir Charlène se métamorphoser dans ce second tome. Toujours positive et bienveillante, elle va marcher peu à peu sur le chemin du bonheur. Bien sûr, ce passage se révèle parfois tortueux et compliqué à emprunter, parfois on a même peur… Mais cela fait plaisir de la voir avancer. Entre la perte de son mari, son rôle de mère et son travail, elle mérite de souffler un peu et d’être heureuse.

J’ai été heureuse de revoir Léa et Sara, les filles de Charlène qui m’ont vraiment fait rire. Marrantes et attachantes, elles apportent une petite douceur dans le quotidien de leur mère. J’ai vraiment aimé voir ces deux-là grandir et se faire à leur nouvel environnement. Et puis, c’est beau à voir l’attachement qu’elles portent à leur mère et elles n’hésitent pas à pousser cette dernière pour qu’elle puisse être heureuse.

Hugo aussi est un personnage que j’ai apprécié, il est bienveillant et on voit bien son attachement pour Charlène. Il n’occupe pas une très grande place dans l’histoire, ce tome est vraiment centré sur la mère. Mais il remplit son rôle avec brio et j’ai été contente d’en apprendre un peu plus sur son passé, notamment avec Emma son ex femme, qui m’a aussi beaucoup plu.

En bref, c’est une histoire difficile avec beaucoup de passages assez compliqués, mais cela reste raconté avec beaucoup de douceur. Je suis contente d’avoir lu ces deux tomes de cette autrice prometteuse. Vraiment, j’ai adoré l’humanité qui transpire dans ces deux romans et j’ai hâte de lire les prochains de Delia Wilmus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *