Livres

Un baiser audacieux de Rose Morvan

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’Un baiser audacieux écrit par Rose Morvan et publié chez Something Else Editions. Merci à eux pour leur confiance !

Résumé

La jeune comtesse Eulalie de Botquélen, tout juste âgée de dix-huit ans, vient de sortir du couvent, déterminée à croquer la vie mondaine à pleines dents, à s’amuser, s’enivrer de bonheur dans les bals de la région dont la réputation n’est plus à faire. C’est sans compter sur la volonté de son père qui veut la marier avant la fin de l’année sans vraiment lui demander son avis sur le choix de son futur époux. Ne voulant pas le décevoir, Eulalie se résigne mais compte bien profiter de la liberté qui lui reste en attendant ce mariage. Déguisée en bergère à la mascarade des Coëtquidan, elle se laisse embrasser par un cavalier costumé en domino. Marquée par ce premier baiser, elle n’aura de cesse de tenter d’identifier qui se cache derrière le domino dans les fêtes suivantes ; une quête qui lui permet pendant un temps d’oublier le sévère et arrogant comte de Coëtquidan auquel son père l’a promise…

L’autrice

Rose Morvan écrit des portraits de femmes qui se battent pour s’imposer, vivre leurs envies, et leurs amours, être heureuses tout simplement. Qu’il s’agisse de contemporain, de l’historique, ou bien de l’érotique et du conte, Rose Morvan, amoureuse de la langue et de la littérature françaises, travaille les mots, leurs sonorités pour qu’ils enchantent les lecteurs. Ce qui définit le mieux Rose Morvan ? Scribo ergo sum, j’écris donc je suis.

Mon avis

Nous suivons les aventures d’Eulalie, une jeune femme de bonne famille qui revient chez elle après 5 ans au couvent. Elle va rapidement faire la rencontre du comte de Coëtquidan, un homme prétentieux et arrogant qui va se retrouver beaucoup trop souvent sur son chemin.

C’est un roman très court qui se lit très facilement et avec lequel on ne s’ennuie pas. Eulalie est un personnage intéressant, elle n’a pas sa langue dans sa poche malgré sa condition, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Car oui, nous suivons l’histoire à une époque où les femmes dépendaient du bon vouloir de leur mari et où les parents décidaient des alliances. Les mariages d’amour n’existaient pas et Eulalie n’est pas prête à abandonner sa liberté.

Avec un caractère de feu, elle franchit souvent la limite et se comporte parfois comme une fille pourrie gâtée. Alors forcément sa rencontre avec le comte promet de belles joutes verbales comme j’adore ! Il y a aussi toute une intrigue autour d’une rencontre faite durant un bal masqué et on se demande de qui il s’agit et ce que cette rencontre aura comme conséquence sur la suite… J’ai bien aimé la nuance chez les personnages et même quand certains prennent des décisions “mauvaises”, on sait qu’ils le font en pensant faire au mieux.

Sinon, j’ai aimé le style accessible de l’autrice qui est un mélange entre langage soutenu et simple. Cela fait un mixte parfait et très plaisant à lire. Le rythme est vraiment sympa aussi, on ne s’ennuie pas du tout et il y a des petits enjeux.

J’ai aussi aimé le côté “féministe” du roman, la condition de la femme est souvent mise en avant et elle est souvent abordée pour en débattre. Eulalie passe d’ailleurs son temps à prouver qu’une femme n’est pas là pour enfanter et qu’il s’agit d’un individu à part entière.

En bref, il s’agit d’un roman sympathique à découvrir et qui nous fait passer un bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *