Livres

Menteuse, menteuse de Lili Bazaar

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour parler de Menteuse, menteuse de Lili Bazaar publié chez BMR éditions que je remercie pour leur confiance.

Menteuse menteuse

Résumé

Adolescente, Alexandra passait tous ses étés en Toscane, dans le gîte de Giancarlo, un ami de son grand-père, en compagnie de ses cousines et surtout du beau Gregorio, fils du propriétaire dont elle était secrètement amoureuse. Quinze ans plus tard, Alexandra est une trentenaire parisienne presque divorcée qui vient de perdre son travail. Quand son grand-père l’invite à venir passer des vacances à Florence, en compagnie de ses cousines qu’elle n’a pas revues depuis des années, Alexandra accepte…
mais hors de question que tout le monde soit au courant du désastre qu’est sa vie ! Pour éviter l’humiliation, elle a un plan : mentir. Le problème, c’est qu’un mensonge en entraine un autre, et Alexandra se retrouve bientôt dans une spirale qu’elle ne peut plus contrôler. Comme elle ne peut davantage contrôler ses émotions quand Gregorio réapparait, aussi séduisant que dans ses souvenirs…

Mon avis

Menteuse, menteuse raconte l’histoire d’Alexandra qui va passer des vacances en Italie avec sa famille, comme au bon vieux temps. Mais cette fois-ci, elle décide de mentir à toute sa famille. Elle ne leur dit pas qu’elle n’a plus de travail, bientôt d’argent et qu’elle va divorcer. Mais toutes ses certitudes vont voler en éclats lorsque Georgio refait surface, son amour d’enfance.

Menteuse, menteuse est une comédie de l’été, oui, mais c’est aussi et surtout une histoire sur la famille. Dans ce roman, nous allons assister à une romance, mais aussi aux retrouvailles entre 3 cousines que la vie a éloignées. Très jeunes, elles avaient déjà une relation particulière entre l’adoration et la haine avec une concurrence entre elles. Et nous les retrouvons des années après, mariées et avec des enfants pour certaines.

Même si le temps a passé, tout n’a pas changé. Certaines vieilles rancœurs ont la vie dure et elles ne sont plus aussi proches qu’avant. J’ai aimé aussi le côté où on voit que tout ne peut être qu’apparence avec une vie très différente en réalité. Au final, c’est une manière de dire qu’il ne faut pas juger et qu’on a tous des problèmes, plus qu’on ne veut l’admettre.

J’ai aimé découvrir cette famille avec ses hauts et ses bas, les problèmes relationnels et parfois de compréhension. J’ai aimé le respect mutuel qu’ils se portent malgré tout et le fait qu’ils finissent par tenter de se comprendre. Cette image d’une famille brisée, mais soudée est très jolie.

Je pourrais parler des cousines, des enfants, du grand-père, d’Alexandra et de Georgio, mais au final, tout ce beau monde compose un tout. Chacun est essentiel à l’histoire, à l’intrigue et aux messages délivrés par l’autrice.

Et puis, il y a le côté romance très doux, très léger et qui donne ce côté “comédie de l’été”. En même temps, on part direction l’Italie pour oublier ses soucis avec un retour aux sources… En bref, il s’agit d’une très jolie histoire où Alexandra s’empêtre dans ses mensonges, mais peut-être qu’elle n’est pas la seule à dissimuler des choses… Plus qu’une histoire de famille, mieux qu’une histoire d’amour, on nous propose une histoire de vie qui redonne le sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *