Livres

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige – Mhairi McFarlane

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige écrit par Mhairi McFarlane et publié dans la Collection &h. Merci à eux et à babelio pour leur confiance !

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige : Après "Pas celle que tu crois" découvrez la nouvelle romance hivernale de Mhairi McFarlane (&H) par [Mhairi McFarlane]

Résumé

Mes amis, mes amours, et toi

Eve sait que ça ressemble au scénario d’un téléfilm romantique, mais c’est pourtant la vérité  : cela fait des années qu’elle aime en secret Ed, l’un de ses amis. Certes, il est aujourd’hui en couple, mais elle reste persuadée qu’ils sont destinés à être ensemble. Du moins, elle l’était, jusqu’à ce que sa meilleure amie, Susie, décède dans un accident. Du jour au lendemain, ce drame fait imploser leur groupe d’amis si soudé, révélant des secrets enfouis qui montrent Ed, Susie et les autres sous un nouveau jour. Eve ne sait plus à qui se fier. Le seul qui reste égal à lui-même, c’est Finlay, le frère de Susie  : même après des années d’absence, il est toujours aussi distant, antipathique et… séduisant. Et, lorsqu’elle se trouve embarquée avec lui dans un road-trip à travers l’Écosse, Eve découvre de toutes nouvelles facettes qu’elle n’avait pas soupçonnées…

L’autrice

Mhairi McFarlane est née en Écosse en 1976. Depuis, elle n’a de cesse d’expliquer comment prononcer son nom. Elle vit aujourd’hui à Nottingham, où elle écrit des livres et anime des blogs. Ses petits plaisirs ? Un bon vin, un bon plat et du shopping. Rien d’extravagant, mais largement suffisant ! 

Mon avis

Nous suivons les aventures d’une bande d’amis, il y a Susie l’extravagante, Justin l’humoriste, Ed le protecteur et Eve, notre héroïne. Depuis des années, Eve est amoureuse d’Ed alors que le dernier entretient une relation avec Hester, une garce que le petit groupe peine à tolérer. Mais tout va basculer quand Susie va être renversée par une voiture. Entre non-dits et chagrins, notre bande va apprendre à vivre sans elle.

Avant toute chose, je tiens à souligner mon incompréhension vis-à-vis de la couverture. On nous vend clairement une romance de Noël et finalement, la romance arrive vers la fin du roman. Et le côté Noël est inexistant, il n’y a même pas un flocon dans le livre… Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier le livre. Même si j’aurais vraiment aimé un vrai travail de correction au niveau des verbes de paroles (servir « dire » à toutes les sauces, très peu pour moi), j’ai trouvé ce roman humain.

Je pense qu’il peut toucher profondément le lecteur parce qu’au final, ce n’est pas une romance, c’est une tranche de vie. Une manière détournée de nous parler du deuil et de la façon dont il impacte les personnes. Chacun réagit différemment et ce sont ces comportements qu’on va pouvoir voir. Avec le groupe, nous allons découvrir des secrets enfuis, des vérités déformées et surtout : une envie d’avancer.

Pour être honnête, ce roman m’a vraiment émue par moment. La justesse des mots, l’enchaînement des sentiments… Ce livre a quelque chose. Quelque chose d’unique et d’universel à la fois. Je pense que chaque personne ayant vécu un deuil pourra se reconnaître. À travers le personnage d’Eve, on va vivre les différentes étapes du deuil et on peut tellement s’identifier à elle… Dans ses moments de chagrin comme de colère, dans ceux où elle se rend compte que Susie avait d’autres facettes, dans ceux où elle se rappelle à quel point son amie lui manque…

Chaque personnage va se rendre compte que la vie est courte et qu’elle mérite d’être vécue pleinement. Je crois que le plus important dans tout ça, c’est qu’il s’agit d’un roman où tout n’est pas rose, mais cela nous tire vers le haut. Entre traumatismes, mensonges et cachotteries, Eve va se rendre compte que tout n’est pas si simple. Que certaines personnes cachent bien leur jeu et qu’elle mérite mieux que ce qu’on lui propose.

J’ai aimé ce personnage d’Eve parce qu’elle me semblait vraie, parce qu’elle était réfléchie et qu’elle savait aussi faire la part des choses. J’ai aimé le personnage d’Ed, parce qu’il est imparfait, parce qu’il nous déçoit, mais qu’il avance et sait reconnaître ses torts. J’ai aimé Justin, parce qu’il est le rayon de soleil du roman. Et puis, il y a Fin. Fin est un personnage complexe, qui fait réfléchir et dont les paroles font réfléchir.

Et puis, vous savez que les histoires d’amitié savent toujours me toucher. J’aime quand les amis sont tellement soudés qu’on dirait une famille. Celle qu’on se choisit. Et là, on est carrément là-dedans !

Bref, ce n’est pas une romance de Noël, mais c’est un roman qui est plus que ça. Avec légèreté, il nous embarque dans une histoire d’amitié, de deuil et de vie. C’est prenant, les personnages sont touchants et je crois qu’à la manière d’une romance de Noël, il nous fait du bien. Alors oui, il y a des imperfections, des petites coquilles et un abus massif du verbe « dire », mais au final, ce qu’on retient, ce sont les messages. Les encouragements. Les leçons de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *