Livres

La libellule qui rêvait de toucher les étoiles d’Elodie Faiderbe

Hello,
Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de la suite de La fourmi qui rêvait de devenir libellule d’Elodie Faiderbe publié chez Cyplog. Merci à la maison d’édition pour sa confiance.

Résumé

Passés d’ennemis à complices, au cours d’une cohabitation des plus mouvementées, Chloé et Nao ont pourtant bien du mal à franchir le cap de l’amour.

Après avoir mal interprété le baiser de Sven, Nao, blessé, quitte l’appartement sans un mot, laissant ainsi une Chloé dévastée et à la merci de son passé. Mais un coup de fil dans une baignoire, suivi plus tard d’un speed dating, pourraient bien faire éclater toutes ces bulles de rancune… et relancer la partie.

De New York à Tokyo, envolez-vous une dernière fois aux côtés d’une libellule qui rêvait de toucher les étoiles.

Mon avis

Comme d’habitude, je risque de spoiler un petit peu ce qui se passe dans le premier tome, donc n’hésitez pas à lire ma chronique précédente avant. Bref, nous retrouvons Chloé et Nao fâchés. On avait terminé le premier tome sur un gros clifhanger et je n’avais qu’une hâte : connaître la suite !

C’est un tome très différent du premier. Le premier était basé sur la rencontre, les joutes verbales et une attirance incontrôlable. Le second est plus sur la construction de la relation et les secrets que chacun cache. J’ai presque envie de dire “deux romans, deux ambiances” haha ! J’avoue ne pas avoir retrouvé ce que j’avais autant adoré dans le premier tome, mais le second m’a quand même beaucoup plu.

Il apporte une sorte de douceur à l’histoire, une volonté de redonner confiance à Chloé et on en apprend plus sur les personnages. Les messages sont différents, peut-être plus profonds et plus durs que dans le premier tome. Alors même si le premier tome reste indéniablement mon livre préféré chez Cyplog, le second est vraiment très agréable à lire.

On y retrouve ces personnages qu’on a aimés, qu’on a appris à connaître et qu’on veut voir heureux. J’ai bien aimé les personnages secondaires aussi, notamment les amies de Chloé qui sont vraiment marrantes. Il y a aussi les répliques bien pensées que j’ai tant aimées dans le premier tome qui se retrouvent à nouveau ici, même si c’est plus retenu et dosé.

On a toujours ce Nao dévoué qui pourrait déplacer des montagnes et cette Chloé qui doute, qui garde des secrets et qui n’a pas confiance en elle. J’ai vraiment aimé voir l’évolution de la relation, voir ces deux personnages apprendre à se connaître pour mieux cohabiter ensemble. Quelque part, le lecteur ne peut s’empêcher d’éprouver un sentiment de bienveillance à l’égard de ces personnages.

Et puis, il y a aussi un petit côté voyage/évasion très appréciable et qui nous permet de nous évader le temps d’un roman.

En bref, je dirais que j’ai aimé cette suite. J’ai aimé cette conclusion mêlée de douceur et de traumatisme du passé. Il y a un côté “réapprendre à vivre” pour être heureux qui se fait vraiment ressentir et qui nous touche. Il y a des discours vraiment émouvants et l’émotion est au rendez-vous. Mais le premier tome reste mon préféré parce qu’il était plus “punchy” avec plus de “pep’s” là où le second est plus dur, plus profond et très différent. Peut-être qu’après le premier tome j’avais trop d’attente ou je n’imaginais pas la suite ainsi, en tout cas, cela reste une sublime duologie avec des personnages touchants, profonds et des messages très chouettes.

Et je pense que c’était la meilleure conclusion possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *