Textes

Parfois, il faut lâcher prise…

Parfois, il faut lâcher prise, d’un coup. Il faut réussir à se laisser tomber pour mieux se relever, pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé. Et c’est vital, c’est comme ça que l’on grandit et que l’on apprend. J’ai du mal à comprendre ce qu’il m’arrive et j’ai du mal en trouver la raison. J’ai souvent du mal à laisser les gens s’en aller, à les laisser partir ou simplement, à les envoyer balader. Et pourtant, je devrais. Je devrais parce que quelque part, je me fais du mal à rester, je me fais du mal et je me rassure en me disant que c’est pour la bonne cause, que c’est la chose à faire. Seulement, je me voile la face, parfois il faut laisser les gens tomber au plus bas, laisser leur monde s’effondrer pour qu’ils puissent recommencer. J’ai pris sur moi, j’ai essayé mais je ne suis pas assez forte pour supporter ça. Comme on dit, on ne peut pas porter le poids du monde sur nos épaules. Dans certains cas, il vaut mieux s’éloigner que de ch

Continue Reading

Voyages

Jour 15 : Musée de l’Acropole et Port Flisvos Marina

BON : J’étais toute contente, j’avais fini mon article et j’ai tout perdu. Alors me voilà, je recommence à nouveau à écrire le même article. Autant vous dire que ça m’énerve de devoir faire ça juste parce qu’un programme n’a pas pu gérer la fonction copier/coller. Mais passons. Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller au musée de l’Acropole. (Si vous avez manqué un épisode, j’ai visité l’Acropole le 12éme jour). Je préviens, je ne suis pas une grande fan des musées alors à partir de ce moment là, vous êtes prévenus… Le musée en lui même est super bien aménagé, il est en plein centre d’Athènes et nous avons eu de la chance de le visiter assez tôt. Je veux dire par là qu’être noyé dans une masse de tourisme, ce n’est pas l’expérience la plus agréable. Ensuite, il y a énormément d’expli

Continue Reading

Voyages | Articles

Jour 14 : Le mont Lycabettus

Après un réveil tardif, nous sommes sortis de l’appartement. Le problème, qui n’en est pas vraiment un, c’est qu’il était prévu qu’il pleuve. Alors on s’était dit “chouette, on va pouvoir se promener”. Sauf qu’en réalité, il n’y avait que des gros nuages mais aucune trace de la pluie. Alors nous qui espérions passer la journée dans une température acceptable, c’était raté. Nous avons traversé les parcs mais cette fois-ci, nous les avons découvert d’une autre façon. Pour le premier, nous avons pu voir un bassin à tortue et dans le second, nous avons vu un aussi bassin à tortue, une sorte de rivière qui se jete dans un bassin et pleins d’animaux. Bref nous avons commencé notre ascension du mont Lycabettus que j’aime surnommé “mont eucalyptus”. Le truc, c’est qu’on commence à monter dans la ville et ça ne semble plus jamais se finir. Arrive un moment où les arbres n

Continue Reading

Voyages | Articles

Jour 13 : Agora, Héphaistos et Stoa Attilos

Aujourd’hui et malgré le réveil à 7h, je me suis réveillée une bonne heure après. J’avais mal à la tête et aux pieds, à croire que mon corps est légèrement défaillant. Mais tant pis, la journée a commencé alors autant en profiter ! A Athènes, en plus d’y avoir des millions de chats, il y a pleins d’Eglise du même style. C’est assez drôle parce qu’on a l’impression de voir la même à chaque fois. Seulement, certaines sont beaucoup moins connues que d’autres. Et pourtant, il y en a un peu partout. Direction l’Agora ! Le truc, c’est qu’on n’avait pas capté qu’il y avait deux Agoras, l’une romaine et l’autre grecque. Du coup, le GPS nous a amené à la première alors qu’on voulait visiter la seconde. On est passé devant les vestiges des librairies grecques, on a traversé des rues aux odeurs des plus désagréables et on est enfin arrivé à l’Agora. No

Continue Reading

Voyages | Articles

Jour 12 : L’acropole

Réveil à 7h25 et en plus, j’avais encore mal aux pieds. Après un petit déjeuner express et la lecture d’un article du Monde sur le Brexit, nous sommes partis. Direction : l’Acropole. Nous avons de la chance parce qu’elle se situe à une vingtaine de minutes à pieds de notre logement, donc nous avons pu y être avant 8h30. Après avoir galéré à chercher l’entrée et on a tenté de passer avant les hordes de groupe de touristes. Et là, surprise ! J’ai l’entrée aux monuments gratuitement sous présentation de ma carte étudiante. (En sachant que l’entrée normale s’élève à 20 euros.) Du coup, nous avons pu voir l’Acropole, le Parthénon, Le temple d’Erechtheion, le temple d’Athena et d’autres vestiges. Le truc, c’est qu’il y avait énormément de monde alors malgré toutes les tenatives possibles, il y a toujours des têtes de touristes qui apparaissent sur les photos. Et à 10

Continue Reading

Voyages | Articles

Jour 11 : Découvrons Athènes

Premier jour à Athènes, enfin ! Déjà, quand on sait qu’en arrivant hier, il faisait 32 degrés la nuit, ça annonce quand même la température de la journée. Alors vous avez deux options : La première, vous pouvez suer comme des porcs et visiter la ville sous la chaleur, dans la sueur et la bonne humeur. Ou alors, vous pouvez visiter le matin et le soir en faisant les larves l’après midi, au frais, quelque part où on peut vénérer la climatisation. Vous vous en doutez, nous avons choisi l’option deux. Nous avons débuté la journée par revenir sur nos pas d’hier. C’est donc comme ça qu’on a pu voir le parc et les divers bâtiments qu’on avait croisé en chemin de nuit. D’ailleurs, nous avons traversé pas mal de parc, c’est agréable parce qu’on a l’impression de pouvoir survivre à la chaleur (un peu en tout cas). La chaleur était déjà au rendez vous mais le pire restait à venir. Nous sommes passés de

Continue Reading

Voyages | Articles

Jour 10 : Athènes nous voilà !

 Aujourd’hui, c’est le grand jour : Nous partons à Athènes ! Seulement, nous partons à 21h10… Bref, nous avons décidé de nous lever tôt et de prendre un des premiers bus direction la ville de Corfu, pour en profiter. C’était donc la dernière fois qu’on prenait ce chemin routinier qui menait au Diellas et aux divers commerces. Le trajet était toujours long et le bus étaient blindé. D’ailleurs, un petit couple de personne plus âgée avait payé pour descendre bien avant nous, mais oubliant de s’arrêter ou manque de compréhension, ils sont allés jusqu’au terminus. Arrivée à Corfu, nous avons déposé nos bagages dans une sorte de salle où deux monsieurs surveillaient, plus ou moins, les valises. En fait, ils restaient toute la journée à discuter en regardant les gens déposer leurs affaires. Ensuite, nous sommes allés dans la ville, nous n’avions pas eu réellement l’occasion de la visiter. Mai

Continue Reading

Voyages | Articles

Jour 8 : les vagues

Après le jour de la flemme, nous nous sommes levés et nous avons décidé d’aller acheter des trucs pour accompagner le reste des pâtes. Ensuite, nous avons profité des quelques rayons de soleil et puis, du cri persistant des enfants. Dans le Diellas, nous avons même croisé un des vacanciers de notre villa. Il est roumain et a séjourné en France, il y a quelques temps. C’était amusant de le voir parler français. Mais sa compagne et lui, sont des personnes vraiment sympathiques. Avec le mauvais temps, le vent soufflait et qui dit vent, dit vagues ! Nous avons pu, enfin, profiter de vraies vagues. Il faut dire que je suis un peu une enfant dans ma tête alors me jeter dans les vagues, c’est un plaisir sans nom à mes yeux. C’était amusant car lorsque nous sommes arrivés sur la plage, il y avait pas mal de personnes qui regardaient l’eau d’un air dubitatif. C’était magnifique de voir la mer se déchaîner et en même temps, c’était fatiguant d’aller à sa rencontre.

Continue Reading

Textes

Avancer, quoi qu’il en coûte

Rien n’est éternel parce que rien n’est fait pour durer. Il y a des choses qui sont vouées à se terminer, cela ne veut pas dire que ce sont des échecs, mais juste qu’il fallait que ça s’arrête. C’est totalement incontrôlable et tellement frustrant, parce que finalement, nous restons là, impuissants. On ne peut pas se satisfaire de ce revirement de situation et pourtant, peut être que cela annonce quelque chose de bon. Parfois, il faut juste fermer les yeux et accepter que toutes ces petites choses qui nous rendaient heureux, s’effacent peu à peu. Ce n’est pas le début de la fin, c’est juste la fin d’un chemin. A présent, il ne reste plus qu’à prendre une autre voie, accepter un nouveau choix et avancer. Parce que la vie, c’est ça, avancer quoi qu’il en soit, quoi qu’il en coûte et peu importe ce qui se dresse sur notre route. C’est effrayant parce qu’on ne sait pas ce que cela va donner. C’est effrayant parce qu’on perd tous ses repères, d’u

Continue Reading